Bien que les symptômes du TDAH peuvent être troublants et même dangereux, parfois, l’impulsivité et l’hyperactivité peuvent s’avérer utiles, en autant qu’elles soient maîtrisées. Une nouvelle étude de l’University of Central Florida explique pourquoi les enfants atteints du TDAH de type hyperactif ne cessent de sauter partout. Il semble en effet que le mouvement les maintienne assez alertes afin qu’ils puissent accomplir des tâches difficiles. Tout comme les adultes ont tendance à bouger afin de demeurer éveillés durant les longues réunions, les enfants souffrant du TDAH remuent sans cesse afin de garder leur cerveau en marche.

Cette découverte a été faite lors d’une étude sur 23 garçons atteints ou non du TDAH, âgés entre 8 et 12 ans. Chaque participant a subi plusieurs tests afin de mesurer la fréquence et l’intensité des mouvements de sa main. On lui a ensuite demandé de porter une montre spécialement conçue pour suivre ses mouvements pendant l’expérimentation. Il a également été observé que les enfants dans le groupe du TDAH éprouvaient plus de problèmes de mémoires verbale et visuelle à court terme que les garçons dans l’autre groupe. Les auteurs de la recherche ont découvert que les deux groupes d’enfants demeuraient assis sans bouger et étaient attentifs lorsqu’ils peignaient en utilisant un logiciel et lorsqu’ils regardaient Star Wars. Ils étaient plus hyperactifs lorsqu’on leur demandait de se souvenir de lettres, de formes et de nombres sur un court laps de temps. Les garçons dans le groupe du TDAH étaient beaucoup plus actifs que les autres : ils remuaient sur leur siège et bougeaient leurs mains et leurs pieds. Ils ont également mal performé lors de ces tests et lors de tests similaires qui leur demandaient de se souvenir et de réorganiser une séquence de lettres et de nombres.

Ces découvertes jouent un rôle important dans la gestion des symptômes du TDAH tout en aidant les fonctions cognitives :

  • Une mémoire à court terme qui fait défaut signifie que les enfants atteints du TDAH ne peuvent pas enregistrer l’information assez longtemps pour accomplir une tâche correctement. Donc, donner des instructions longues et détaillées à votre enfant ne fera que l’écraser et le frustrer. Fournissez-lui plutôt une liste de vérification (« checklist ») et des instructions étape par étape afin de l’aider dans son apprentissage ou pour accomplir certaines tâches. Affichez ces listes à un endroit où il pourra assurément les voir, comme le réfrigérateur ou la porte de sa chambre.
  • Permettez à votre enfant de mâcher de la gomme ou de jouer avec un petit jouet lorsqu’il fait ses devoirs. À moins que l’hyperactivité de votre enfant ne soit néfaste, tenter de restreindre ses mouvements serait contreproductif.
  • Incitez délibérément votre enfant à bouger respectueusement. Lui permettre de serrer une petite balle de caoutchouc lors d’un souper familial pourrait l’aider à demeurer assis et à bien se comporter. Cependant, les comportements qui peuvent déranger les autres, comme courir partout, ne devraient pas être encouragés. Les mouvements sensori-moteurs de votre enfant sont des réactions naturelles lorsqu’une activité ne parvient pas à maintenir son attention. Ainsi, tentez d’utiliser des stratégies et des techniques de modification du comportement variées.