Remèdes naturels contre le TDAH – Le calcium

La plupart des gens ignorent que des carences en nutriments peuvent engendrer ou exacerber les symptômes du trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité. Un médecin vous expliquerait que des débalancements au niveau des neurotransmetteurs du cerveau sont la cause des symptômes d’hyperactivité, d’impulsivité et d’inattention reliés au TDAH. Cependant, ce qu’il ne vous dirait pas, c’est que la production des neurotransmetteurs du cerveau est directement influencée par la quantité de nutriments et de minéraux présents dans l’organisme de votre enfant. Le calcium, entre autres, joue un rôle important dans la production de neurotransmetteurs, dans l’absorption des vitamines et dans la digestion des enzymes. Le calcium que l’on consomme est majoritairement pour nos os, ce qui n’en laisse que 1 % pour le cerveau et les autres fonctions corporelles. Un enfant a besoin d’environ 800 à 1000 mg de calcium par jour. Toutefois, lorsque ce dernier en consomme une quantité moindre, il ou elle pourrait souffrir d’irritabilité, de troubles du sommeil, d’articulations douloureuses, de picotements dans les jambes et d’inattention.

L’une des façons de découvrir si une carence en calcium peut être la responsable des problèmes de votre enfant est de faire une analyse sanguine. Malheureusement, peu de médecins traditionnels prendront le temps de chercher la cause du problème. La plupart d’entre eux s’empressent de prescrire des médicaments avant de vous pousser hors de leur bureau. De plus, un médecin ne ferait que demander une analyse mesurant le niveau de calcium dans le sang. Par contre, cette analyse ne mesure pas le niveau de calcium dans les tissus. C’est pourquoi une analyse des nutriments présents dans le sang, effectuée sur la membrane cytoplasmique des globules rouges, est beaucoup plus exacte.

Une carence en calcium se corrige facilement en incorporant davantage d’aliments riches en calcium à l’alimentation de votre enfant. Cependant, attendez avant de le bourrer de lait et d’autres produits laitiers! Des recherches démontrent en effet que les enfants atteints du TDAH sont sensibles à la caséine, une protéine que l’on retrouve dans le lait. La structure de la caséine est complexe, ce qui la rend difficile à digérer. Lorsque la caséine n’est que partiellement digérée, elle produit un effet toxique sur le corps, similaire à la morphine, qui peut déclencher les symptômes du TDAH.

Les publicités du lait semblent insinuer que le lait et les produits laitiers sont les seules sources de calcium. Toutefois, beaucoup d’aliments sans caséine sont également riches en calcium. Tentez d’incorporer davantage de ces aliments (qui ne sont pas des produits laitiers) aux repas de votre enfant :

Légumes

Brocoli

Épinards

Feuilles de navet

Choux

Feuilles de chou vert

Cresson

Bok choy

Choux de Bruxelles

Algues

Gombo

 

Noix et légumineuses

Pois

Arachides

Amandes

Soja

Petits haricots blancs

Graines de sésame non décortiquées

Fèves blanches

 

Poissons et fruits de mer

Sardines

Saumon rose

Maquereau

Crevette

 

Autres aliments

Tofu

Maïs

Tortillas de maïs

Mélasse

 

Si vous choisissez de limiter l’apport en calcium à l’alimentation de votre enfant à des sources autres que des produits laitiers (à cause de l’intolérance à la caséine), vous devrez peut-être lui fournir des suppléments de calcium, puisque ces aliments pourraient ne pas suffire à combler l’apport quotidien qui lui est recommandé. Celui-ci devrait être de 800 à 1000 mg par jour pour les enfants de moins de 10 ans, et d’environ 1200 mg pour les adolescents.

Choisissez un format absorbable de calcium et magnésium, puisque ces deux suppléments devraient toujours être consommés dans un ratio de 1,5 à 2 parts de calcium pour 1 part de magnésium (à moins que des analyses aient révélé de sérieuses carences en magnésium). Tâchez de consommer le plus de calcium possible via votre alimentation, car vos suppléments ne devraient pas dépasser plus de 600 à 800 mg. Finalement, optez pour le citrate de calcium, car ce format s’absorbe facilement.

Gérer le TDAH de votre enfant à l’aide de quelques ajustements à son alimentation est une solution à long terme plus efficace que la solution rapide offerte par les médicaments. Demandez les conseils d’un nutritionniste afin d’élaborer un régime riche en calcium pour votre enfant atteint du TDAH, ou investissez dans la solution Sansritalin afin de r