Remèdes naturels contre le TDAH – Le pycnogénol


Se pourrait-il que la sève d’un arbre majestueux provenant du sud-ouest de la France puisse être l’une des solutions au trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité pour beaucoup d’enfants?

Un nombre croissant d’études montrent que le pycnogénol, un dérivé de l’écorce du pin des maritimes françaises, est une substance naturelle qui aide efficacement à diminuer les symptômes du TDAH chez les enfants et les adultes. Des cliniques européennes utilisent le pycnogénol pour ses propriétés curatives depuis qu’on l’a extrait pour la première fois en 1947. Cependant, ce n’est que récemment que des chercheurs ont commencé à mener des études et des essais cliniques afin de déterminer s’il peut aider au traitement du TDAH. Ces études révèlent également que le pycnogénol peut être bénéfique aux enfants atteints du TDAH de plusieurs façons :

Soutient l’activité des neurotransmetteurs

Le pycnogénol agit comme un régulateur naturel des neurotransmetteurs. Selon Marcia Zimmerman, une chercheuse californienne, le pycnogénol aide à réguler les enzymes maîtrisant la dopamine et la norépinéphrine produites par les neurotransmetteurs, ce qui en améliore les fonctions et en régularise les réponses excitatrices. Des essais cliniques sur le pycnogénol ont rapporté que les enfants affichaient des niveaux de concentration, de cognition et d’attention plus élevés lorsqu’ils prenaient des suppléments de pycnogénol plutôt que leurs médicaments.

Agit comme un super-antioxydant

Le pycnogénol est la seule substance naturelle qui agit comme un « super-antioxydant », ce qui signifie qu’il peut facilement traverser la barrière hémato-encéphalique afin de protéger les cellules du cerveau des composés nocifs. En tant qu’antioxydant, il peut également traiter indirectement des carences en acides gras Omega-3 en protégeant les acides gras fragiles jusqu’à ce qu’ils atteignent le cerveau.

Préserve l’intégrité du système circulatoire

Le pycnogénol peut renforcer les vaisseaux sanguins fragiles ou endommagés, ce qui accroit la circulation sanguine et améliore l’apport d’importants nutriments au cerveau, comme le calcium, le zinc et le magnésium. C’est une fonction importante parce qu’une carence en l’un de ces minéraux déclenche souvent des symptômes ressemblant au TDAH. Des niveaux élevés de calcium, de zinc et de magnésium dans le cerveau améliorent le comportement et réduisent les symptômes des enfants atteints du TDAH.

Diminue les hormones du stress

Une étude menée par le département de la psychologie infantile à Bratislava rapporte que les hormones du stress sont plus élevées que la normale chez les enfants souffrant du TDAH, ce qui cause de l’agitation et de l’excitation. Afin de déterminer si le pycnogénol pouvait diminuer les hormones du stress chez les enfants atteints du TDAH, on a donné au groupe d’intervention une dose quotidienne de 1 mg de pycnogénol par 1 kg (2,2 livres) de poids corporel. Après un mois, des tests d’urines ont révélé une diminution des hormones du stress et une amélioration du comportement chez les enfants ayant consommé les suppléments de pycnogénol. Une diminution des hormones du stress signifie que le cerveau peut à nouveau maîtriser ses réactions aux stimuli et aux impulsions, ce qui réduit les épisodes d’impulsivité et d’inattention.

Ces recherches suggèrent que le pycnogénol est très efficace pour gérer les symptômes du TDAH. On peut trouver le pycnogénol en magasins dans la section des compléments alimentaires. La dose recommandée est de 1 mg pour 1 kg de poids corporel. Avant de fournir du pycnogénol à votre enfant, il serait sage de consulter votre professionnel de la santé. Vous pourrez ensuite combiner des suppléments de pycnogénol avec un plan de traitement holistique afin de surmonter le TDAH de façon naturelle, comme vous le propose la solution Sansritalin.

5 réponses à Remèdes naturels contre le TDAH – Le pycnogénol